L'Europe à Grenoble École de Management

Tout manager européen est nécessairement amené à penser ses analyses et ses décisions à l’échelle de l’Europe tant pour comprendre le cadre réglementaire dans lequel il se situe que pour saisir des opportunités de marché qui dépasse toujours l’espace national. Cet objet complexe, dans ses réalités géographiques et institutionnelles, a pu gagner sa place à Grenoble Ecole de Management, une école qui s’est donnée pour ambition de fournir aux futurs décideurs les principales clés de compréhension des environnements au sein desquels ils sont amenés à agir.

L’Europe s’invite dans le quotidien des étudiants de GEM par le biais d’une série d’enseignements qui la présente sous divers angles. Le cursus comprend plusieurs modules de spécialisation permettant ainsi à ceux qui le désirent de construire leur « parcours  Europe » : géopolitique de l’Europe ; European Policies, Economics and Business ; Union Européenne, Marché Unique et l'Environnement de Management des Entreprises en Europe ; European Union : Political Economy and Business Environment, Droit européen et droit social comparés, Western Intellectual Heritage…

Ces modules sont complétés par d’autres ressources telles que les interviews thématiques et les archives des évènements relevant des sujets européens.

 

L'analyse géopolitique n'est plus un simple outil au service de l'Homme dans sa compréhension du monde dans lequel il vit. C'est devenu un moyen indispensable pour ne serait-ce qu'appréhender le dessous et le détail des cartes, les enjeux et les risques qu'elles comportent. La géopolitique est donc indispensable pour toute personne prétendant à un poste international et c'est donc naturellement que l'on aborde la question à GEM. L'importance de ce module est d'autant plus grande qu'il se focalise sur l'analyse géopolitique de l'Europe, pas uniquement l'Union Européenne d'ailleurs. L'Europe, c'est l'unité qui fait désormais sens pour les économistes, les firmes multinationales et les politiques. On comprend bien à travers ce module que l'Europe n'est pas une simple donnée, un simple facteur, mais bien souvent le point décisif de toute analyse qui se veut pertinente sur la situation nationale d'un pays européen ou l’un de ses voisins. Ne prenons qu'un exemple : qui peut encore croire que le consommateur français est indépendant de la crise ukrainienne quand on analyse la dépendance de l'Europe occidentale au gaz russe qui passe par ce pays ? C'est donc avec plaisir que l'on découvre à GEM l'Europe sous tous ses angles, historiques, institutionnels, analyses de crises et cela pour mieux se situer dans cette construction qui a autant besoin de nous que nous avons besoin d'elle

Léo Vergier, étudiant 3A GEM

En arrivant à GEM, je ne savais pas encore que cette école me donnerait des clés importantes pour comprendre l’Europe. GEM, par sa proximité avec l’Italie, et la Suisse, son programme d’échange dans les plus grandes villes européennes, ses cours de géopolitique, notamment celui de 2ième année centré sur l’Europe, ou même le festival de géopolitique, (l’Eurasie est-il l’avenir de l’Europe en 2014 ?) m’a aidé à concevoir le fonctionnement du continent dans lequel je vis, et ainsi de mieux trouver ma place dans le monde futur. De par ces thèmes très variés et transmis de manière ludique, GEM m’a fait prendre conscience de la chance de notre environnement, et de ses opportunités que le vieux continent vous, pardons nous offre

Jonathan Atlani, étudiant 3A à GEM

J'ai eu l'honneur et le plaisir de participer à la simulation de sommet européen sur le thème de la Politique Européenne de Voisinage le 2 avril. Cette simulation faisait office de cérémonie de préouverture de la 6ième édition du festival de géopolitique de Grenoble Ecole de Management, et était par conséquent assez bien médiatisée, bien que l'on puisse regretter un public un peu trop restreint.

En tous cas, ce fut une expérience très enrichissante que de jouer le rôle d'Herman Van Rompuy et ainsi de présider ce sommet. La difficulté (et donc l'intérêt) de ce rôle était d'assurer un juste équilibre du temps de parole pour que chaque pays puisse s'exprimer suffisamment dans le temps imparti. Il m'a ensuite fallu faire une synthèse de ces interventions afin d'en tirer des avancées aussi concrètes que possibles pour l'Europe. Bien qu'il s'agisse évidemment d'une simulation, et que l'on ne puisse pas réellement s'imaginer la pression qui pèse sur les épaules des dirigeants lors de ce type de sommets, cette simulation aura été une excellente idée. En effet, elle aura à la fois permis de lancer le Festival et de nous plonger, acteurs et spectateurs, directement au cœur du sujet. Une telle immersion est sans nul doute plus formatrice que n'importe quel exposé, aussi pertinent soit-il

Quentin Marques, étudiant à GEM

J'ai participé à la simulation du jeu "Les perspectives du partenariat oriental" dans le rôle d’une journaliste française. Cette expérience, une première pour moi, a été plus qu'enrichissante. Ainsi la préparation, véritablement collaborative, a permis aux étudiants de l’ESC de travailler main dans la main avec ceux de l’IEP Grenoble afin de mettre en place ce projet autour d'un thème géopolitique, un des seuls auxquels les étudiants sont directement acteurs. Le jour de l'événement, la simulation a été un réel succès et nous l'avions fait avec grand plaisir car nous avions eu la liberté d'improviser pour partie durant le débat autour du Partenariat oriental.

Elodie Pikham, étudiante 2A à GEM

Une expérience unique et enrichissante.

La place qu’occupe la géopolitique à Grenoble Ecole de Management est une force majeure de l’école faisant ainsi de cette dernière un des rares lieux où l’on forme non seulement les étudiants à maîtriser les sciences de gestion, mais aussi à prendre conscience du monde et de l’environnement qui les entourent.

C’est précisément dans ce cadre que s’inscrit le module « Géopolitique de l’Europe ». L’Europe constitue en effet le premier environnement auquel nous sommes confrontés lorsque que nous sortons des frontières hexagonales et l’Europe demeure une puissance commerciale à part entière.

Au cœur de l’actualité géopolitique (crise Ukrainienne…) ou au cœur de l’actualité économique (négociations du TTIP…), et faisant l’objet à la fois de critiques acerbes et de louanges, le constat est que bien souvent l’Europe reste trop méconnue.
Ce module, accessible à tous, a pour but de remédier à ce constat. Il a ainsi pour objectif la découverte, la compréhension et l’approfondissement des connaissances sur l’Europe. C’est aussi, j’ai trouvé, un module particulièrement « concret » et « équilibré », loin du cours d’amphithéâtre, puisqu’il se conclu par des jeux de rôles visant à reproduire les débats à la Commission, au Parlement ou entre DG. 
J’en retire de grands enseignements allant au-delà des objectifs premiers de ce cours. Il est faux de penser ce cours comme purement théorique voire philosophique. Il sert à des applications bien plus concrètes qu’on ne le pense de prime abord. Je pense au Lobbying par exemple qui suggère une connaissance fine des institutions, à la gestion des risques pays (cf Ukraine, Grèce...etc), même aux entrepreneurs avec le projet Horizon 2020…etc.
Je recommande donc vivement ce module aux étudiants, soucieux d’interagir dans un environnement qu’ils veulent comprendre.

Liens Europe à Gem






Les interviews






Les événements






Les cours