Interviews thématiques sur l'Europe

Afin de compléter les enseignements sur l’Europe proposés à Grenoble Ecole de management, le Centre d’Etudes en géopolitique et gouvernance (CEGG) vous propose une série d’interviews sur des diverses thématiques européennes. Elles mettent en scènes des spécialistes réputés interrogés sur des questions d’actualité complexes qui exigent d’être décryptées.



Ces vidéos permettront d’avoir une vision plus précise de l’Union européenne dans, par exemple, ses relations avec les émergents tels que la Chine et la Russie, ou les rivalités de pouvoirs dans l’espace post-soviétique et notamment dans ce que l’on pourrait appeler l’étranger proche russe, à travers le décryptage de la crise ukrainienne.



Le Centre d’Etudes en géopolitique et gouvernance est ouvert à toute suggestion concernant les questions à aborder ainsi que les personnes à interviewer. Pour cela, veuillez contacter Katia Zhuk (katsiaryna.zhuk@grenoble-em.com).

 

Michel Foucher

L’interview de Michel Foucher, Titulaire de la chaire de géopolitique appliquée au Collège d’études mondiales, sur le thème « Quelles frontières pour l’Europe ? », réalisée le 12 mars 2015 à Grenoble

Michel Foucher

 La notion de frontière semble faire, et cela malgré toute attente, tout son sens dans le monde contemporain. L’Union européenne, tel un espace « sans frontières » internes doit faire face à une difficile tâche de définition de ses frontières externes. Quel sens le concept de frontière a t il dans le contexte européen aujourd’hui ? Quelles sont les spécificités des frontières externes de l’Union européenne en 2015 ? Dans quelles mesures est il judicieux de parler du « rideau de Schengen » dans le contexte post élargissement de l’Union ? Quel impact la crise ukrainienne a/peut elle avoir sur les contours de l’Union européenne ? Cette interview vous apportera des éléments de réponses à toutes ces questions.

 

 

Gérard-François DUMONT

L’interview de Gérard François Dumont, recteur, professeur à l'Université de Paris IV Sorbonne, directeur de la revue Population & Avenir, co auteur de Géopolitique de l’Europe. De l’Atlantique à l’Oural, Paris, PUF, 2015, sur le thème « Les frontières de

Gérard François Dumont

La question des frontières de l’Europe est révélatrice des enjeux et incertitudes de l’Union européenne. Dans quelles mesures peut on aujourd’hui voir en l’Union européenne « un espace sans frontières » ? Quelles sont les caractéristiques majeures des frontières actuelles de l’Union européenne ? Quelles en sont les spécificités ? Quel impact la crise ukrainienne a/peut elle avoir sur les contours des frontières de l’Union et comment ceux ci peuvent évoluer dans les années à venir ? Cette interview vous apportera des éléments de réponses à toutes ces questions.

 

Anaïs Marin

L’interview d’Anaïs Marin, chercheur, Belarus desk - Finnish Institute of International Affairs (Helsinki), sur le thème « Les relations de l’Union européenne avec le Bélarus », réalisée le 5 avril 2014 à Grenoble

Depuis 2004, le Bélarus est un voisin immédiat à l’est de l’Union européenne. Cependant, les relations entre l’Union et ce pays ex-soviétique sont aujourd’hui marginales, gelées depuis près de dix-huit ans. Asymétrie, isolement, ignorance, complexité – autant de mots clés pour caractériser ces relations que cette interview va vous permettre de mieux comprendre.

Titulaire d'un doctorat de Science politique (IEP de Paris/CERI, 2006), Anaïs Marin est analyste Bélarus au sein du programme de recherche «Voisinage oriental de l'UE et Russie» à l'Institut Finlandais des Relations Internationales, un think tank basé à Helsinki. Elle est aussi en charge de la rubrique Bélarus de la revue en ligne Regard sur l'Est, et a participé à plusieurs missions d'observation électorale de l'OSCE/ODIHR en ex-URSS. Ses recherches portent sur les régimes autoritaires, les politiques de l'UE à l'égard du Bélarus (sanctions, aide à la société civile, Partenariat Oriental), ainsi que sur le projet russe d'Union Eurasiatique.

 

 

Laurent Chamontin

L’interview de Laurent Chamontin, écrivain - spécialiste de la Russie, sur le thème « Les relations de l’Union européenne avec la Russie », réalisée le 3 avril 2014 à Grenoble

Il faut analyser les relations entre l’Union européenne et la Russie par rapport aux évolutions du monde qui nous entoure. Les deux parties se caractérisent aujourd’hui par un déclin relatif. Les avantages technologiques ne semblent plus suffisants pour contrebalancer le déclin démographique tandis qu’aujourd’hui encore et toujours la puissance se mesure en termes de démographie…

Cette interview va vous permettre de mieux saisir toute la complexité des enjeux des relations entre l’Union et la Russie qui semblent rentrer aujourd’hui dans une nouvelle phase. S’agit-il du début d’une nouvelle guerre froide ?

Né en 1964, diplômé de l'Ecole Polytechnique, Laurent Chamontin est industriel, spécialisé dans les projets et la conduite du changement ; il parle russe et a voyagé à de nombreuses reprises dans l'ancienne Union Soviétique et en Chine, avant de travailler pendant plusieurs années en Ukraine.

 

Jacques Chenais

L’interview de Jacques Chenais, Directeur délégué SMR - Direction énergie nucléaire du CEA, et Thibault Renard, Responsable Intelligence Economique - CCI France, sur le thème « Les relations de l’Union européenne avec la Russie. La question énergétique »,

Les relations entre l’Union européenne et la Russie fascinent et attirent aujourd’hui d’autant plus d’attention de la part de la communauté internationale qu’elles se trouvent au cœur  de la pire crise que traverse le continent européen depuis la Seconde Guerre mondiale. S’agit-il de concurrents ou des partenaires sur la scène internationales ? Sont-elles faites pour s’entendre ? Quelle est la place de l’énergie et de l’innovation dans la construction des rapports euro-russes ? Cet entretien vous apportera des éléments de réponses à toutes ces questions.

Jacques Chénais est Directeur délégué des SMRs au sein de la Direction de l'Energie Nucléaire du CEA et coordinateur du consortium SMR réunissant EDF, AREVA, DCNS et le CEA. Jacques Chénais a été préalablement directeur de la propulsion nucléaire au sein de la Direction des Applications Militaires du CEA, directeur de l'Ingénierie chez Technicatome (devenu AREVA TA) ; à différents postes à responsabilité dans le domaine de la Propulsion Nucléaire, depuis son entrée chez Technicatome en 1975.

Jacques Chénais est diplômé des universités de Nantes et d'Orsay (maîtrise de Physique et DEA de Physique des réacteurs) et Ingénieur du génie atomique (INSTN Saclay). Il est chevalier de l'ordre national du mérite et chevalier de la légion d'honneur.

Thibault Renard est responsable Intelligence Economique à CCI France. Précédemment en poste à la Missions Economique de l'Ambassade de France en Autriche, il est également administrateur au syndicat Français de l'Intelligence Economique (Synfie). Titulaire d'une Maîtrise de Sciences Physiques et d'un DESS Intelligence Economique et Développement de l'Entreprise, il intervient par ailleurs sur l'Intelligence Economique Européenne et Territoriale en Ecoles de Commerce et d'Ingénieur.

Claude Chancel

L’interview de Claude Chancel, Professeur de Chaire supérieure, agrégé d'histoire, sur le thème « L’Union européenne et la Chine », réalisée le 4 avril 2014 à Grenoble

Les relations entre l’Union européenne et la Chine sont inégales et asymétriques. L’Europe peine à parler d’une seule voix dans les discussions avec ce pays émergent tandis qu’il est primordial d’inclure la Chine dans la stratégie européenne en Asie et dans le monde. Ce géant de plus d’un milliard d’habitants est devenu un acteur incontournable sur la scène internationale. Quel bilan peut-on tracer des relations entre l’Union européenne et la Chine aujourd’hui ? Quelles en peuvent être les perspectives ? Cette interview vous apportera des éléments de réponses à toutes ces questions.

Professeur de chaire supérieure, titulaire d'une maitrise de géographie économique et agrégé d'histoire, Claude Chancel a enseigné quinze années dans l'enseignement secondaire et 27 ans en classes préparatoires (HEC) aux grandes écoles. Il est actuellement expert Chine auprès de l'Association pour le Progrès du Management (APM° qui regroupe 5000 entreprises françaises qui exportent à l'étranger, et dont il accompagne et encadre les délégations qui explorent la seconde économie mondiale. Professeur distingué à Grenoble Ecole de Management.

Daniel Schaeffer

L’interview de Général (2s) Daniel Schaeffer, membre du groupe de réflexion Asie21, sur le thème « L’Union européenne et la Chine », réalisée le 3 avril 2014 à Grenoble

Les relations entre l’Union européenne et la Chine sont aujourd’hui déséquilibrées et souvent en faveur de la Chine. Les attentes des Européens vis-à-vis de cette relation sont lourdes. Le refrain souvent prononcé est celui d’une nécessaire réciprocité. L’Europe doit faire preuve de fermeté et établir un compromis entre les différents Etats membres à l’égard de ce géant asiatique.

Quel bilan peut-on tracer des relations entre l’Union européenne et la Chine aujourd’hui ? Quelles en peuvent être les perspectives ? Quelles sont les ambitions de la Chine en Asie orientale ? Sont-elles compatibles avec celle de l’Union européenne, des Etats-Unis et de la Russie ? Cette interview vous apportera des éléments de réponses à toutes ces questions.

Général en 2ème section, diplômé de l'enseignement militaire supérieur scientifique et technique, a été et reste un observateur privilégié de la situation stratégique en Extrême Orient depuis 27 ans : bureau relations internationales de l'Etat-major des armées à Paris ; attaché de défense en Thaïlande, Vietnam et Chine ; consultant risques pays sur l'Extrême orient à partir de 2000 ; aujourd'hui membre du groupe de réflexion Asie21. Ses spécialités : la Chine et le droit de la mer ; la situation stratégique en Extrême Orient ; la pratique chinoise du renseignement économique.

Ellen Wasylina

L’interview d’Ellen Wasylina, Présidente et Fondatrice de l'Observatoire des Mers Méditerranée, Noire et du Golfe, sur le thème « Les relations de l’Union européenne avec la Russie », réalisée le 5 avril 2014 à Grenoble

Aujourd’hui, l’Union européenne et la Russie sont avant tout des partenaires sur la scène internationale. Il existe une très forte dépendance commerciale entre les deux blocs qui structure en grande partie leurs relations. L’imbrication économique, une forte dépendance énergétique, la proximité géographique sont de facteurs d’un inévitable rapprochement. Cependant, nombreux sont les clivages stratégiques et géopolitiques. Dans quelle mesure la politique européenne de voisinage est – elle compatible avec les ambitions de la Russie dans son voisinage proche ? Quel impact la crise en Ukraine pourrait-elle avoir sur les relations entre l’Union européenne et la Russie ? Cette interview vous apportera des éléments de réponses à toutes ces questions.

Présidente et Fondatrice de l'Observatoire des Mers Méditerranée, Noire et du Golfe (OBGMS), Ellen Wasylina est une spécialiste des espaces européenne et transatlantique, avec un focus particulier sur l'aire européen centrale et orientale aussi bien que sur l'aire eurasiatique dans son ensemble. Diplômée en Sciences politiques, Stratégie et Défense et Sciences sociales et économiques, elle est professeur associé à Paris, où elle enseigne la géopolitique, le commerce internationale, les ressources énergétiques et le développement durable, avec un focus particulier sur l'aspect sécuritaire, aussi bien militaire qu'économique, politique, que humain, environnementale et maritime.

Henri de Grossouvre

L’interview d’Henri de Grossouvre, Fondateur et délégué général du think tank européen Forum Carolus, sur le thème « Les relations de l’Union européenne avec la Russie », réalisée le 4 avril 2014 à Grenoble

Les relations entre l’Union européenne et la Russie sont aujourd’hui difficilement comparable dans la mesure où il s’agit des rapports entre un Etat souverain et une union avant tout économique de plusieurs Etats européens. Les domaines d’une coopération approfondie sont restreints. Souvent, celle-ci se construit par une approche bilatérale. Il faut que la Russie et l’Union prennent compte de la fin d’un monde unipolaire et qu’ensemble, elles contribuent à la construction de nouvelles règles d’un nouveau monde émergent.

Cet entretien vous apportera les éléments de réflexion sur l’état des relations entre l’Union européenne et la Russie ainsi que leurs perspectives.

Henri de Grossouvre est l'auteur de « Paris, Berlin, Moscou, la voie de l'indépendance et de la paix », publié aux éditions de l'Age d'Homme en avril 2002 et préfacé par le Général Gallois (édition italienne en 2004, Fazi editore). Il est aussi l'auteur de "Pour une Europe européenne, une avant-garde pour sortir de l'impasse" (Lausanne, 2007) préfacé par François Loos, alors ministre de l'industrie et de "L'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, la construction de l'Europe réelle", préfacé par Roland Ries, maire socialiste de Strasbourg. Durant la campagne présidentielle 2002, il a dirigé pour l'Autriche les comités de soutien à Jean-Pierre Chevènement. Il a publié de nombreux articles sur la coopération franco-allemande et les relations Union Européenne – Russie (Le Figaro, Die Presse, revue Défense Nationale, revue Outre-Terre, revue indienne World Affairs, revue des Deux Mondes...). Henri de Grossouvre est directeur des affaires publiques d'une filiale d'un grand groupe français, administrateur du Saint Hubert Club de France et fondateur du think tank européen à Strasbourg "Forum Carolus".

Florent Parmentier

L’interview de Florent Parmentier, Professeur à l'Institut d'Etudes politiques de Paris, sur le thème « Le Partenariat Oriental. Les relations de l’Union européenne avec la Russie », réalisée le 2 avril 2014 à Grenoble

La question des relations entre l’Union européenne et son voisinage se pose inévitablement dans le cadre de celle de ses rapports avec la Russie. La situation en Ukraine en est la preuve. La politique européenne de voisinage, ayant pour vocation la transformation du voisinage par l’Union, se heurte à l’ambition de la Russie qui souhaite maintenir son contrôle dans ce qu’elle considère sa zone d’influence. Dans quelle mesure le Partenariat Oriental (ou la dimension orientale de la politique européenne de voisinage) dans son format actuel, est-il compatible avec les relations de bon voisinage avec la Russie ? Quels enseignements peut-on tirer de la crise ukrainienne ? Quelles perspectives est-il possible d’esquisser aujourd’hui pour le Partenariat oriental ? Cette interview vous apportera des éléments de réponses à toutes ces questions.
 
Docteur en Science politique, Florent Parmentier est enseignant à Sciences-Po Paris ou il dirige notamment la filière énergie du Master Affaires Publiques. Ses intérêts de recherche incluent l'étude de la "grande Europe" (notamment les pays du Partenariat Oriental) et la politique énergétique européenne 

Pierre Verluise

L’interview de Pierre Verluise, Chercheur, Editeur géopolitique, Fondateur et Directeur du site www.diploweb.com, sur le thème « La politique européenne de voisinage. Les relations de l’Union européenne avec la Russie », réalisée le 4 avril 2014 à Grenobl

La politique européenne de voisinage, née en 2009 à l’initiative de la Pologne, la Lituanie et la Suède, visait à tendre la main aux anciennes républiques soviétiques : la Biélorussie, la Moldavie, l’Ukraine, l’Arménie, l’Azerbaïdjan et la Géorgie. Précédemment, la Russie avait refusé d’en faire partie. Depuis, sans qu’on ne le dise jamais, il y a une bataille entre l’Union européenne et la Russie pour la dépouille de l’Union soviétique…

Dans quelle mesure la politique européenne de voisinage, dans son format actuel, est-elle compatible avec les relations de bon voisinage avec la Russie ? Peut-on déceler un compromis dans la position des vingt-huit Etats membres de l’Union européenne sur leur stratégie dans l’étranger proche russe ? Quelles sont  les chances que la Russie accepte un jour de participer à la politique européenne de voisinage ? Cette interview vous apportera des éléments de réponses à toutes ces questions.

Pierre Verluise est le fondateur et le directeur du site diploweb.com, premier site géopolitique francophone. Il anime le premier compte twitter de veille géopolitique @diploweb. Docteur en Géopolitique de l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV), il enseigne la géopolitique à l'Université Paris I Panthéon – Sorbonne au Magistère de Relations Internationales et Action à l'Etranger (MRIAE). Distinguished Professor de Géopolitique à GEM. Secrétaire général adjoint de l'Institut français d'analyse stratégique (IFAS). Il est impliqué dans la conception du premier MOOC dédié aux questions stratégiques (CSFRS). Membre associé de l'Observatoire géopolitique de la Chaire Raoul Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l'Université du Québec à Montréal (UQAM, Canada). Auteur ou co-auteur de 17 ouvrages publiés en France et à l'étranger. Il a publié de nombreux articles, en neuf langues. Pierre Verluise développe une étude géopolitique de l'Union européenne et de ses frontières. Son approche est à la fois multidisciplinaire (histoire, géographie, démographie, économie, science politique, diplomatie, géostratégie), multiscalaire (échelles planétaire, communautaire, nationale, régionale) et transversale (anciens et nouveaux États membres, candidats et voisins). Il s'intéresse également aux grandes problématiques géopolitiques mondiales. Chevalier de l'Ordre national du Mérite.

Vincent Molcrette

L’interview de Vincent Molcrette, Professeur agrégé, Faculté des Sciences Appliquées – Université d'Artois – Béthune, sur le thème « La(les) politique(s) énergétique(s) européenne(s)», réalisée le 3 avril 2014 à Grenoble

L'énergie, source à la fois de bonheur et de malheur pour soi ou pour les autres suivant l'utilisation qu'on en fait. Ce débat est à la fois philosophique et technologique. Au sein de l’Union européenne, l’énergie constitue l’un des enjeux majeurs du XXIème siècle.

Quels sont les enjeux énergétiques cruciaux pour l’Union européenne ? Sont-ils communs pour tous les pays membres ? 3.                Quelles sont, de votre point de vue, les actions majeures que devrait mener l’Union européenne dans le domaine de l’énergie ? Qu’est-ce qu’une transition énergétique ? Quel est l’état des lieux sur la question de la transition énergétique au sein de l’Union européenne ? Cet entretien vous apportera des éléments de réponses à toutes ces questions.

Professeur agrégé et docteur de l'Université d'Artois, Ingénieur ISEN, co-responsable d'une Licence Génie Energétique, à la Faculté des Sciences Appliquées de Béthune. Animateur d'un module de contexte énergétique mondial et de géopolitique de l'énergie, ayant participé à des clubs solaires, d'économies d'énergie et à de nombreuses réunions avec différents élus sur le thème du développement durable ou de l'énergie. Vincent Molcrette a participé au Débat National sur la Transition Energétique. Il est créateur d'un Blog sur les thèmes de l'efficacité énergétique, la Résilience Territoriale, la Transition Energétique et la Symbiose Industrielle.