Conférence Géopolitique : Quelles géopolitiques des frontières ? - Mercredi 5 octobre 2016 à 18h00

Michel- Foucher

Intervenant :  Ambassadeur Michel Foucher, en synergie avec Questions internationales. 

Date : Mercredi 5 octobre 2016 à 18h00

Lieu : 60-64 rue du Ranelagh, 75016 Paris

Ouvert à tous sur inscription

Conférence  autour du numéro spécial de Questions internationales consacré aux frontières et de la parution de l'ouvrage Le retour des frontières.de M. Foucher.
Incarnant à la fois la fermeture et l’ouverture, la sécurité et la liberté, les frontières concentrent la structure et la dynamique des relations internationales. Alors qu’elles avaient perdu de leur importance au cours des dernières décennies, voilà qu’elles semblent non seulement résister mais, plus encore, vouloir rappeler l’importance des territoires, que ceux-ci- soient terrestres ou maritimes, voire aériens.

Après avoir rêvé d’une intangibilité – voire, paradoxalement, d’une négation – des frontières sous l’effet du mythe de la mondialisation, les États semblent aujourd’hui en proie au phénomène de prolifération des lignes de délimitation, façon de fixer les territoires, les espaces et les identités. Simultanément, ces lignes qui se multiplient ont de plus en plus tendance à bouger, à être désacralisées, forçant les États qui en sont à l’origine à tenter de les fixer plus rigoureusement, dans une logique de contrôle et quitte pour cela à ériger des murs.
Autour du numéro double que Questions internationales vient de consacrer au réveil des frontières, ces lignes en mouvement qui attestent bien l’instabilité du monde, Diploweb, en partenariat avec GEM et Questions internationales, vous convie à la conférence que donnera Michel Foucher.

À quoi servent les frontières ?, se demandera-t-il, illustrant à la fois l’article qu’il signe dans cette livraison de la revue et son récent ouvrage centré sur Le retour des frontières. Quels sont les facteurs qui les justifient et expliquent ce retour alors que, s’appuyant sur une certaine dématérialisation du monde – ère numérique oblige –, on a cru un moment que leur effacement était une affaire presque entendue ?

En réalité, force est de constater que c’est sur le continent européen, où avait été amorcée la politique la plus avancée de démantèlement des fonctions de barrière des frontières que s’opère aujourd’hui le grand « retour » de ces dernières. Plusieurs tendances sont actuellement à l’œuvre, complémentaires ou contradictoires : on assiste simultanément à la réaffirmation des frontières internationales par les États qui y voient un outil d’exercice de leurs fonctions régaliennes de base mais, dans le même temps, certains statu quo territoriaux sont mis en cause, le tout sur fond de multiplication des franchissements. 

Car la frontière reste aussi lieu de passage et donc de transition. Elle permet de différencier le dedans du dehors, mais aussi de faire le lien. Finalement, le retour des frontières marque l’exigence du primat du politique et du symbolique sur le jeu déstructurant d’une globalisation sans limite. Ce dont se réjouit M. Foucher, car un monde sans frontières deviendrait un monde borné.

L’ambassadeur Michel Foucher en quelques mots. Conseiller de la direction de la prospective du Ministère des Affaires étrangères et européennes. Professeur visiteur au Collège d’Europe de Natolin (Varsovie (depuis nov. 2010). 2002-2006 : Ambassadeur de France en Lettonie (octobre 2002 - janvier 2006). 1998-2002 : Conseiller du Ministre des Affaires Etrangères, M. Hubert Védrine (mars 1999 - mai 2002), membre de son Cabinet en charge des questions politico-stratégiques ainsi que Directeur du Centre d’Analyse et de Prévision du Ministère des Affaires Etrangères (mai 1999 – oct. 2002). Envoyé spécial dans les Balkans et le Caucase.

Ses publications récentes : 
Michel Foucher, Le retour des frontières, éd. CNRS édition 2016. 
Questions internationales, « Le réveil des frontières. Des lignes en mouvement », La Documentation français, Mai-août 2016. 

L’ambassadeur Michel Foucher dédicacera ses publications et partagera un verre de l’amitié avec les participants.