Conférence géopolitique : GÉOPOLITIQUE DES PARADOXES FRANÇAIS - mercredi 20 septembre 2017 à 18h00

Le Diploweb.com et GEM vous invitent à une conférence exceptionnelle de Béatrice Giblin, géographe spécialiste de géopolitique qui dirige depuis 2006 la revue Hérodote.
Elle développera une réflexion originale solidement argumentée à propos des paradoxes français, en distinguant les tendances du temps long et de l’actualité.

Entrée libre et gratuite sur inscription

 

 

Début 2017, les Français n’ont pas le moral. Situation économique incertaine, climat social préoccupant, sentiment d’insécurité, perte de puissance au sein de la communauté internationale... autant d’éléments qui viennent entretenir pour certains la nostalgie d’une grandeur passée, pour d’autres un réel pessimisme quant à leur avenir.

Dans le même temps, les Français ont toujours été perçus et se définissent eux-mêmes comme un peuple « arrogant ». Cette supposée arrogance est en fait liée à la très singulière histoire de la France, patrie des droits de l’homme, terre d’immigration, « Grande Nation » porteuse de valeurs républicaines et laïques et dont ils sont légitimement fiers. Autant de « marqueurs géopolitiques ».

Mal à l’aise avec l’idée de « nation » et avec les symboles qui lui sont liés, les Français semblent ainsi souvent tiraillés entre fierté et autodénigrement, dans un contexte où « l’identité nationale » se cherche une définition. Pour ce qu’elle représente, la France est prise pour cible par des mouvements terroristes, à plusieurs reprises. Pourtant, la société française résiste finalement assez bien aux stratégies de division.

Le 7 mai 2017, l’élection inattendue d’Emmanuel Macron à la présidence de la République française semble bousculer la donne. En effet, il semblerait que ses premières semaines présidentielles effacent ou du moins atténuent ce pessimisme et cette crainte du déclin. En juin 2017 sa réponse éclair à Donald Trump le soir même de l’annonce par ce dernier du retrait des Etats-Unis de l’accord de la COP 21 a non seulement plu aux Français mais aussi à nombre de citoyens dans le monde. Les Français n’attendaient ils qu’un président fier et confiant en la France, ce qu’ils n’osaient plus être ?

Après les 100 premiers jours d’E. Macron à l’Elysée, Béatrice Giblin disposera d’un peu de recul pour se livrer à un exercice difficile mais passionnant,  mêlant le temps long et le temps présent pour une construire une Géopolitique des paradoxes français : entre fierté nationale, hantise du déclin et espoirs de renouveau.  

 

A l’issue de la conférence, B. Giblin dédicacera son livre : Le paradoxe français (Armand Colin, 2017) et partagera un verre de l’amitié.

 

Biographie 

Béatrice Giblin, géographe spécialiste de géopolitique Professeure émérite des Universités a fondé l'Institut français de Géopolitique (IFG) en 2002 à l'Université Paris 8 et l'a dirigé jusqu'en 2012.  Elle dirige depuis 2006 la revue de géographie et de géopolitique Hérodote (Paris, La découverte), succédant à Yves Lacoste qui l'a fondée en 1976. 

A la fin des années 1980 elle a initié la géopolitique locale avec sa thèse (publiée  chez Fayard) sur la Région, territoire politique : le cas du Nord-Pas-de-Calais et la géopolitique électorale en accordant une grande attention aux systèmes politiques locaux et aux stratégies de conquête mises en place par les partis politiques.

 

Bibliographie récente

 
  • Le paradoxe français, Paris, Armand Colin,  2017.
  • Les conflits dans le monde : analyse géopolitique (direction), Paris, Armand Colin,  deuxième édition 2015.
  • L'extrême droite en Europe (direction), Paris, La Découverte,  2014.
  • Des frontières indépassables (direction avec Frédérick Douzet), Paris, Armand Colin,  2013.
  • Le Dictionnaire des banlieues (direction), Paris, Larousse 2009.